Ça peut pas faire de mal (Tome 2) - La poésie : Baudelaire, Apollinaire, Éluard et Aragon lus et commentés par Guillaume Gallienne

audio

excerpt

Ça peut pas faire de mal (Tome 2) - La poésie : Baudelaire, Apollinaire, Éluard et Aragon lus et commentés par Guillaume Gallienne

Ça peut pas faire de mal (Tome 2) - La poésie : Baudelaire, Apollinaire, Éluard et Aragon lus et commentés par Guillaume Gallienne

audio

excerpt

Cet enregistrement, issu de l'adaptation de l'émission de France Inter "Ça peut pas faire de mal", est consacré à la poésie. Retrouver la voix de Guillaume Gallienne lorsque s'ouvre "L'invitation au voyage" de Charles Baudelaire, ou bien les Lettres à Lou de Guillaume Apollinaire, les merveilleux poèmes de Paul Éluard ou encore, telle une coda, le remarquable et troublant Épilogue de Louis Aragon, c'est voyager au côté d'un extraordinaire compagnon, c'est être transporté par sa voix-miroir aux reflets sensibles. "Quatre poètes, ici conviés, escortés, revivifiés, sans qu’ils soient un instant statufiés, taillés dans le marbre ni livrés à on ne sait quel panthéon sonore. Quatre poètes magnifiquement servis par le talent de Guillaume Gallienne et la si bien nommée magie des ondes." André Velter

Book details

About the author

Guillaume Apollinaire

Né à Rome le 26 août 1880, Guillaume de Kostrowitzky publie son premier conte signé Apollinaire dans La Revue blanche en mars 1902. Mobilisé et blessé pendant la guerre, il meurt à Paris le 9 novembre 1918 atteint par l'épidémie de grippe espagnole.

Paul Éluard

Eugène Grindel, né à Saint-Denis (Seine) le 14 décembre 1895, publie ses premiers poèmes à compte d'auteur en 1913. Dès 1914, il signe Éluard du nom de sa grand-mère maternelle. Il fait la rencontre du groupe surréaliste en 1919 et participe à toutes ses activités. Il meurt à Charenton le 18 novembre 1952.

Charles Baudelaire

Né à Paris en 1821, Charles Baudelaire publie ses premiers poèmes intitulés Les Fleurs du Mal en 1855 dans la Revue des Deux Mondes. C'est en 1857 que paraît le volume. La même année l'auteur et son éditeur sont condamnés à des amendes et à la suppression de six poèmes. La deuxième édition ne paraîtra qu'en 1861, six ans avant la mort du poète.

Guillaume Gallienne

Reviews

No reviews have been written for this book.

You will also like