Ô vous frères humains

extrait

audio

Ô vous frères humains

Ô vous frères humains

Lu par

extrait

audio

Le jour de ses dix ans en 1905, le jeune Albert Cohen arpente les rues de Marseille à la recherche d’un petit cadeau pour sa mère. Il est fasciné par le bagout d’un camelot qui s’adressa à lui en le traitant de « youpin ! ». Les insultes antisémites résonneront pour toujours à ses oreilles. Dans ce livre intense, triste mais jamais pessimiste, Albert Cohen déploie la beauté de son écriture lyrique pour montrer la violence de sa blessure enfantine.

Delphine Horvilleur nous livre une interprétation émouvante et juste de ce classique de la littérature.

Couverture : Balthus, "La rue" (détail) © ADAGP, 2015. Museum of Modern Art, New York.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Albert Cohen

Albert Cohen, né en 1885 à Corfou (Grèce), a fait ses études secondaires à Marseille et ses études universitaires à Genève. Il a été attaché à la division diplomatique du Bureau international du travail, à Genève. Pendant la guerre, il a été à Londres le conseiller juridique du Comité intergouvernemental pour les réfugiés, dont faisaient notamment partie la France, la Grande-Bretagne et les États-Unis. En cette qualité, il a été chargé de l’élaboration de l’accord international du 15 octobre 1946 relatif à la protection des réfugiés. Après la guerre, il a été directeur dans l’une des institutions spécialisées des Nations-Unies. Albert Cohen a publié Solal en 1930, Mangeclous en 1938 et Le livre de ma mère en 1954. En 1968, le Grand Prix du roman de l’Académie française lui est décerné pour Belle du Seigneur. En 1969, il publie Les Valeureux, en 1972 Ô vous, frères humains et en 1979 Carnets 1978. Il est mort à Genève le 17 octobre 1981.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi

Lu par

Lu par

Lu par , , , , , et 4 autres

Lu par , , , et 2 autres