Le parfum des fleurs la nuit

extrait

audio

Le parfum des fleurs la nuit

Le parfum des fleurs la nuit

Lu par

extrait

audio

Comme un écrivain qui pense que « toute audace véritable vient de l’intérieur », Leïla Slimani n’aime pas sortir de chez elle, et préfère la solitude à la distraction. Pourquoi alors accepter cette proposition d’une nuit blanche à la pointe de la Douane, à Venise, dans les collections d’art de la Fondation Pinault, qui ne lui parlent guère ? Autour de cette « impossibilité » d’un livre, avec un art subtil de digresser dans la nuit vénitienne, Leila Slimani nous parle d’elle, de l’enfermement, du mouvement, du voyage, de l’intimité, de l’identité, de l’entre-deux, entre Orient et Occident, où elle navigue et chaloupe, comme Venise à la pointe de la Douane, comme la cité sur pilotis vouée à la destruction et à la beauté, s’enrichissant et empruntant, silencieuse et raconteuse à la fois.

Une confession discrète, pudique, qui n’appuie jamais, légère, grave, toujours à sa juste place : « Écrire, c’est jouer avec le silence, c’est dire, de manière détournée, des secrets indicibles dans la vie réelle ».

Détails du livre

À propos de l'auteur

Leïla Slimani

Née le 3 octobre 1981 à Rabat au Maroc, Leïla Slimani est une écrivaine franco-marocaine. En 2014, elle publie son premier roman aux éditions Gallimard, Dans le jardin de l'ogre. Le sujet (l'addiction sexuelle féminine) et l'écriture sont remarqués par la critique et l'ouvrage est sélectionné pour le prix de Flore 2014. Elle a reçu le prix Goncourt en 2016 pour son deuxième roman, Chanson douce. En 2020, elle publie un nouvel ouvrage Le Pays des autres, premier tome d'une trilogie.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi