D'autres vies que la mienne

extrait

audio

D'autres vies que la mienne

D'autres vies que la mienne

extrait

audio

À quelques mois d'intervalle, la vie m'a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d'un enfant pour ses parents, celle d'une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu'un m'a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n'écris-tu pas notre histoire ? C'était une commande, je l'ai acceptée. C'est ainsi que je me suis retrouvé à raconter l'amitié entre une homme et une femme, tous deux rescapés d'un cancer, tous deux boiteux et tous deux juges, qui s'occupaient d'affaires de surendettement au tribunal d'instance de Vienne (Isère). Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour. Tout y est vrai.

Éric Caravaca interprète l'œuvre puissante d'Emmanuel Carrère. Sobrement, il déroule le cheminement de personnes meurtries par la perte d'un être cher et restitue avec justesse leur victoire, celle de la vie sur la mort.

Détails du livre

À propos de l'auteur

Emmanuel Carrère

Emmanuel Carrère est né en 1957. D’abord journaliste, il a publié un essai sur le cinéaste Werner Herzog en 1982, puis L’Amie du jaguar, Bravoure (prix Passion 1984, prix de la Vocation 1985), Le Détroit de Behring, essai sur l’Histoire imaginaire (prix Valery Larbaud et prix de la Science-fiction française 1986), Hors d’atteinte ? et une biographie du romancier Philip K. Dick, Je suis vivant et vous êtes morts. Il a aussi signé La classe de neige, prix Femina 1995, porté à l’écran par Claude Miller, et L’adversaire réalisé par Nicole Garcia. En 2003, il réalise un documentaire, Retour à Kotelnitch, et adapte lui-même en 2004 La moustache. Il publie en 2007 Un roman russe et en 2009 D’autres vies que la mienne. Ses livres sont traduits dans une vingtaine de langues.

Commentaires

Il n'y pas encore de commentaire pour ce livre.

Vous aimerez aussi